VACANCES APPRENANTES
Nos enseignants se mobilisent et assureront une veille cet été du 1er juillet au 17 juillet,
puis du 17 août au 31 août (français, anglais et mathématiques).
Les ressources restent accessibles pendant tout l’été.

Comment répondre aux question du DNB Amérique de Nord 2018  sur l'audition ?

Réponse :

Dans ce cours de SVT niveau collège, troisième, ta prof de soutien scolaire en ligne te propose ce corrigé de sujet d'examen de brevet 2018 sur l'audition.


Sujet d'examen brevet 2018 sur l’audition


Monsieur X, âgé de 60 ans, consulte le médecin du travail pour réaliser un bilan de son audition.


Document 1 : tests d’audition réalisés chez un individu témoin et chez monsieur X


Le médecin réalise un audiogramme qui permet de mesurer une éventuelle perte d’audition. On mesure les pertes d’audition en décibels (dB) en fonction de la fréquence des sons, des sons graves (basses fréquences) aux sons aigus (hautes fréquences). Le résultat est présenté sur le graphique ci-dessous.

Si la perte d’audition est inférieure à 20 dB, l’audition est considérée comme normale.


Sujet d'examen brevet 2018 sur l’audition


Graphique construit à partir des sources :

http://www.cochlea.eu/exploration-fonctionnelle/methodes-subjectives

http://crdp.ac-amiens.fr/enviro/bruit_maj_detail_p2_2.htm http://www.uvmt.org/Formation/05/Cadre.htm http://campus.cerimes.fr/orl/enseignement/alteration/site/html/3_32_1.html


Question 1 : répondre sur l’annexe page 8 (à rendre avec la copie).


Question 2 : répondre sur la copie.


Comparer la perte d’audition de monsieur X avec celle d’un individu témoin de même âge, pour des fréquences de 125 à 500 Hz, puis pour des fréquences de 500 à 4 000 Hz. Quelques valeurs numériques sont attendues pour la réponse.


Monsieur X cherche des explications à ses troubles auditifs et se renseigne sur le fonctionnement de l’oreille.


Document 2 : la perception du son


Dans l’oreille interne, de nombreuses cellules ciliées interviennent dans la perception du son. Ces cellules ciliées transforment les vibrations sonores en signal électrique (message nerveux) transmis par le nerf auditif jusqu’au cerveau, ce qui nous permet d’entendre le son. Ces cellules ciliées sont fragiles et elles peuvent être abimées et détruites si l’oreille est

agressée » (bruit intense et brutal, sons trop aigus, durée d’écoute prolongée à un niveau sonore supérieur à 85 décibels (dB)).


D’après http://www.ecoute-ton-oreille.com


Corrigé sujet brevet Amérique de Nord 2018 - L'audition

D’après source : http://cochlea.eu/pathologie/surdites-neuro-sensorielles/traumatisme-acoustique




Document 3 : différents niveaux sonores et leurs effets


sujet de brevet SVT, différents niveaux sonores et leurs effets

Source : d’après INRS, ED 962



Les traumatismes sonores en milieu professionnel sont encore fréquents surtout lorsque le port de casque anti-bruit n’a pas toujours été respecté. Les surdités professionnelles s’observent en milieu industriel bruyant. Pour un bruit dont l’intensité est supérieure à 85 dB, l’oreille est en danger. La dangerosité va dépendre aussi de la durée d’exposition.


Question 3 : répondre sur la copie.


Utiliser les informations des documents 2 et 3 pour expliquer pourquoi monsieur X, travaillant dans une chaudronnerie sans avoir toujours porté son casque anti-bruit, a aujourd’hui une perte d’audition.


ANNEXE (à rendre avec la copie)


Question 1 : à partir du document 1, cocher la bonne réponse pour chaque proposition :


1.1. Le graphique du document 1 représente :


  • la perte d’audition en fonction du sexe de l’individu
  • la perte d’audition en fonction de la fréquence des sons
  • une mesure du volume sonore


1.2. Pour une fréquence de 1000 Hz, un individu témoin de 60 ans a :


  • une perte d’audition égale à environ 20 dB
  • une perte d’audition égale à environ 5 dB
  • une perte d’audition égale à environ 40 dB


1.3. À 60 ans, la perte d’audition chez un individu témoin est :


  • plus importante pour les sons aigus que pour les sons graves
  • plus importante pour les sons graves que pour les sons aigus
  • constante quelle que soit la fréquence des sons


Corrigé de ce sujet de DNB


Question 1 : 


1.1. Le graphique du document 1 représente :


  • la perte d’audition en fonction de la fréquence des sons


1.2. Pour une fréquence de 1000 Hz, un individu témoin de 60 ans a :


  • une perte d’audition égale à environ 20 dB


1.3. À 60 ans, la perte d’audition chez un individu témoin est :


  • plus importante pour les sons aigus que pour les sons graves


Question 2 : 


Comparer la perte d’audition de monsieur X avec celle d’un individu témoin de même âge, pour des fréquences de 125 à 500 Hz, puis pour des fréquences de 500 à 4 000 Hz. Quelques valeurs numériques sont attendues pour la réponse.


Pour des fréquences de 125 à 500 Hz, la perte d'audition est stable: environ 20 Hz pour un individu témoin de 60 ans et pour Monsieur X. 

La perte d'audition est donc équivalente chez Monsieur X et chez un individu témoin du même âge.


Pour des fréquences de 500 à 4000 Hz:

- chez un individu témoin de 60 ans, la perte d'audition devient importante au-delà de 2000 Hz. En effet, à 2000 Hz, la perte d'audition est d'environ 20 dB et à 4000 Hz, elle est de 55 dB.


- Chez Monsieur X âgé de 60 ans, la perte d'audition chute dès 500 Hz. Pour une fréquence de 1000 Hz, Monsieur X a perdu 30 dB, pour une fréquence de 2000 Hz, sa perte d'audition est de 50 dB et à 4000 Hz, elle est de 80 dB.

Monsieur X a donc une perte d'audition bien plus importante qu'un individu témoin de même âge pour des fréquences supérieures à 500 Hz.


Question 3 : 


Utiliser les informations des documents 2 et 3 pour expliquer pourquoi monsieur X, travaillant dans une chaudronnerie sans avoir toujours porté son casque anti-bruit, a aujourd’hui une perte d’audition.


D'après le document 2, on observe que les cellules ciliées sont beaucoup moins nombreuses chez Monsieur X que chez un individu témoin sans perte d'audition. 

Or ces cellules ciliées permettent la transformation des vibrations sonores en message nerveux électrique véhiculé jusqu'au cerveau et permettant d'entendre le son.

La perte d'un grand nombre de cellules ciliées entraîne donc une perte d'audition. C'est le cas de Monsieur X.


Monsieur X travaille dans un atelier de chaudronnerie et n'a pas toujours porté un casque anti-bruit. 

D'après le document 3, on voit que dans un atelier de chaudronnerie, le niveau sonore se situe entre 100 et 120 dB.

Or,d'après le document 2 un niveau sonore supérieur à 85 dB entraîne la destruction ou abime les cellules ciliées. Ce traumatisme est d'autant plus important que la durée d'exposition est longue. 

On en déduit que Monsieur X a une importante perte d'audition car dans son milieu professionnel, il a été exposé de manière prolongée et sans protection à des bruits entraînant la destruction de cellules ciliées de l'oreille interne.

Cette question a été utile ?

Moyenne de 4 sur 5 pour 23 votes.
En poursuivant votre visite sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs pour réaliser des statistiques de vos visites. Lire la politique de confidentialité.