Comment réussir ce sujet de bac SVT sur la génétique donné en Nouvelle Calédonie ?

Réponse :

La génétique et la diversification du vivant, sujets du bac SVT 2019 donné en Nouvelle Calédonie. Voici le corrigé complet de ton prof de soutien scolaire en ligne.



Sujet de bac SVT sur la diversification du vivant


Synthèse : anomalies de méiose


La combinaison des mutations et du brassage génétique au cours de la méiose et de la fécondation permet la diversification génétique des êtres vivants. Des anomalies de méiose peuvent être source de diversification du vivant, notamment par la formation de familles multigéniques.

Montrer comment des anomalies au moment de la méiose peuvent être à l'origine d'une famille multigénique.


Votre exposé sera structuré avec une introduction et une conclusion accompagné d'au moins un schéma.


QCM  : brassage génétique et crossing over


Répondre aux questions du QCM en écrivant sur la copie le numéro de la question et la lettre correspondants à l'unique bonne réponse.  

 

1. Les brassages génétiques :
a) correspondent à la succession de la fécondation et de la méiose.
b) permettent la stabilité du caryotype lors de la méiose.
c) sont à l’origine de nouvelles combinaisons d’allèles chez les descendants.
d) impliquent toujours un crossing-over.


2. En considérant deux gènes liés subissant un crossing-over, le croisement test (ou test-cross) de deux individus donne parmi les descendants :
a) quatre phénotypes d’égales proportions.
b) deux phénotypes d’égales proportions.
c) des phénotypes parentaux supérieurs en nombre aux phénotypes recombinés.
d) des phénotypes parentaux inférieurs en nombre aux phénotypes recombinés.

3. Une diversification génétique du vivant résulte systématiquement :
a) d’une modification du génome d’un être vivant.
b) d’une association symbiotique entre deux espèces différentes.
c) de l’apprentissage d’un comportement nouveau dans une population.
d) d’une mutation d’un gène.


Corrigé de ce sujet de bac 2019


Réponses : Synthèse (= Partie 1)


La diversification du vivant est un processus qui s'opère au cours des temps géologiques selon différents processus qui concernent la formation des gamètes, seules cellules transmises à la descendance. Si l'on connaît déjà les crossing-over égaux comme source de diversification génétique lors de la prophase 1, par création de nouvelles combinaisons alléliques, ils peuvent aussi être à l'origine d'une diversification lorsqu'ils sont inégaux, par création d'une famille multigénique. Comment se processus se déroule-t-il ?


I) Les caractères d'une famille multigénique.


Un ensemble de gènes constitue une famille multigénique lorsque:


  • ces gènes sont contigus sur un ou plusieurs chromosomes;

        
  • leurs séquences de nucléotides sont très semblables (à environ 80%), leurs différences plus ou moins importantes s'expliquant par l'accumulation de mutations différentes sur chaque     copie au cours des temps géologiques

        
  • ils s'expriment sous la forme d'une protéine dont la fonction ne diffère pas d'un gène à l'autre : c'est le cas des gènes de l'hémoglobine.


Corrigé bac SVT  Polynésie 2019 - Diversification du vivant

II) L'origine d'une famille multigénique.


Lorsque le crossing-over est égal, l'appariement des deux chromosomes est correct et il y a alors échange équilibré de portions de chromatides.


sujet de bac corrigé sur brassage intra chromosomique par crossing over

Si, pour diverses raisons, l'appariement des deux chromosomes de la paire est incorrect, le crossing-over est inégal, échangeant ainsi des portions de chromatides de tailles inégales, ce qui raccourcit une chromatide et en allonge une autre.

schéma crossing over inégal en prophase 1 de méiose


Deux gamètes contiendront un chromosome à une chromatide normale (n°1 et 4) tandis que deux autres gamètes posséderont :  

  • l'un, un chromosome à une chromatide raccourcie (n°2) qui a perdu un gène (bleu) et une     séquence répétée (rouge) ;

        
  • l'autre, un chromosome à une chromatide rallongée (n°3) ayant gagné un gène (bleu) et une   séquence répétée (rouge). Ce gamète en fécondant un autre gamète peut être à l'origine d'un organisme qui acquiert de nouvelles fonctions au cours des temps géologiques durant lesquels des mutations différentes peuvent s'accumuler dans les deux gènes  ainsi contigus.     

Le crossing-over est donc un mécanisme qui diversifie le vivant à un double titre : création de nouvelles combinaisons alléliques et création de familles multigéniques. Si le crossing-over égal est le plus fréquent, le crossing-over inégal est plus rare et induit par l'existence de séquences répétées encadrant certains gènes. Mais il n'est pas toujours suivi de conséquences favorables dans la descendance.


Corrigé du QCM


1 - c); 2 - c); 3 - a).

Cette question a été utile ?

Moyenne de 3 sur 5 pour 0 votes.
En poursuivant votre visite sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs pour réaliser des statistiques de vos visites. Lire la politique de confidentialité.