Comment bien réviser le sujet sur la méiose pour réussir le DNB ?

Réponse :

Ton prof en ligne de soutien scolaire SVT collège, se penche sur la méiose pour la révision de votre brevet de troisième.


La diversité génétique est liée à la méiose et à la fécondation. Dans ce cours de SVT niveau collège (troisième) penchons-nous sur la méiose.


Retrouve aussi notre cours complet sur la fécondation


Commençons par un quiz sur la méiose

1 – La méiose

  • a/ est une division cellulaire semblable à la mitose
  • b/ est faite de deux divisions successives
  • c/ produit des cellules à paires de chromosomes
  • d/ conduit à 4 cellules à chromosomes simples
  • e/ réduit de moitié le nombre de chromosomes
  • f/ crée de nouveaux allèles
  • g/ produit seulement des cellules gamétiques

2 – Les brassages méiotiques

  • a/ concernent les allèles des gènes
  • b/ s’effectuent uniquement au sein de chaque paire de chromosomes
  • c/ sont réalisés successivement dans une cellule mère de gamètes
  • d/ créent de nouvelles combinaisons alléliques toutes équiprobables
  • e/ ont lieu sur des chromosomes simples

 3 – Le brassage entre les paires de chromosomes

  • a/ se fait au sein d’une même paire
  • b/ concerne plusieurs paires de chromosomes
  • c/ donne des combinaisons alléliques non équiprobables
  • d/ a lieu après le brassage des allèles dans une même paire
  • e/ est caractéristique de la mitose
(réponses à la fin de notre article de soutien scolaire)


Définition de la méiose


La méiose est une division cellulaire, différente de la mitose, constituée de deux divisions successives notées I et II. Elle conduit à la formation de 4 cellules qui ne possèdent que la moitié du nombre de chromosomes de la cellule mère. La méiose ne permet donc que de former des gamètes (=cellules sexuelles) : spermatozoïdes et ovules.

 Cours de soutien scolaire SVT sur la méiose, brassage allélique Un premier brassage allélique au sein d’une même paire de chromosomes


Lors de la méiose I :


(= première division) apparaissent 2 cellules filles qui contiennent la moitié du nombre de chromosomes de la cellule mère. Leurs chromosomes sont doubles mais remaniés car des portions (bleues et rouges) de chromosomes de la même paire ont été échangées. Or, on sait que les chromosomes portent les gènes et leurs allèles. Donc ces échanges modifient les associations initiales d’allèles sur chaque chromosome. C’est le brassage allélique. Toutes les combinaisons alléliques n’ont pas la même chance d’apparaître.


Lors de la division II :


 (= 2è division) apparaissent 4 cellules à chromosomes simples aux combinaisons alléliques nouvelles. Chaque cellule fille n’a que la moitié du nombre de chromosomes de la cellule mère.


second brassage entre les paires de chromosomes lors de la méiose. Un second brassage entre les paires de chromosomes lors de la méiose

On considère cette fois deux paires de chromosomes. L’une est faite de deux grands chromosomes (marron et orange), la seconde contient deux petits chromosomes (vert foncé et vert clair).

A la fin de la division I, 4 cellules apparaissent avec chacune deux chromosomes doubles : un grand et un petit. Quatre combinaisons de chromosomes (donc d’allèles car les chromosomes portent les allèles des gènes) sont possibles et toutes les 4 ont la même chance de se former (= équiprobabilité).

A la fin de la seconde division, les quatre cellules ont les mêmes combinaisons qu’en fin de division I mais les chromosomes sont simples.

Dans la réalité, une cellule mère de gamètes réalise les deux brassages à la suite l’un de l’autre


La méiose est donc le siège de deux brassages alléliques :

  • Le brassage interne à chaque paire de chromosomes qui crée de nouvelles combinaisons alléliques pour les gènes d’une même paire.
  • Le brassage entre les paires de chromosomes à l’origine de nouvelles combinaisons alléliques concernant tous les gènes et leurs allèles de toutes les paires.

Dans la réalité, une cellule mère de gamètes réalise les deux brassages à la suite l’un de l’autre : le brassage au sein de chaque paire d’abord, puis le brassage entre les paires.


Les réponses au quiz sur la méiose

1 – b, d, e, g ; 2 – a, c ; 3 – b, d.


Cette question a été utile ?

Moyenne de 4 sur 5 pour 16 votes.
En poursuivant votre visite sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs pour réaliser des statistiques de vos visites. Lire la politique de confidentialité.