Comment rédiger un développement construit en histoire ?

Réponse :

De la préparation du brouillon à la rédaction au propre, ce cours d'histoire niveau collège te donne les meilleurs conseils pour réussir ton développement construit.


Rédiger c’est exprimer sa pensée en formulant une réponse écrite. Il faut pour cela faire un travail préparatoire au brouillon avant de mettre au propre.


Exemple de sujet en Histoire : La collaboration et la résistance en France (1940-1944)


Que mettre au brouillon ?


  • AU BROUILLON : j’écris le sujet et je le questionne (Qui ? Quand ? Où ? Comment ? Quoi ? Comment ? Pourquoi ? Conséquences ?)


  • Je repère les mots importants du sujet. Je les colorie. Je vais devoir les définir.
  • Je me demande quelle est la période du sujet. Pour ce sujet le début est l’année 1940, elle correspond au début de l’occupation allemande. 1944 marque la Libération.
  • Au brouillon, je peux par exemple faire 2 colonnes pour travailler les 2 mots clés du sujet :


Collaboration

(Définition ?)

Résistance

(Définition ?

Qui ?

Comment ?

Qui ?

Comment ?


Astuce : Au brouillon, il n’est pas besoin de faire des phrases.


Comment rédiger au propre ?


  • AU PROPRE : Je rédige de manière organise ma réponse. J’utilise pour cela une introduction, des paragraphes et une conclusion :
  • Dans mon Introduction, je définis les mots clés, j’indique la période, le contexte, je fais une problématique (exemple : Quelles sont les caractéristiques de la collaboration et de la résistance entre 1940 et 1944 ?). Enfin, j’annonce mes parties (exemple : Après avoir analysé ce qu’est la collaboration, nous nous intéresserons au rôle des résistants).
  •  Je fais ensuite des paragraphes qui répondent chacun à un élément du sujet. Exemple : un paragraphe sur la collaboration et un paragraphe sur la résistance. Il me suffit alors de m’appuyer sur mon brouillon pour les rédiger. Chacun de mes paragraphes commence par un alinéa.
  • Dans ma conclusion, je reprends en une phrase mes idées.
  • J’utilise des connecteurs qui vont structurer mes idées : tout d’abord, ensuite, Aussi, De plus, Par conséquent, Par ailleurs, enfin.
  • J’utilise un vocabulaire historique ou géographique adapté.
  • Je me relis pour éviter d’oublier des éléments et corriger d’éventuelles erreurs d’orthographe, d’accords, de syntaxe.

Cette question a été utile ?

Moyenne de 5 sur 5 pour 4 votes.