Comment réussir l'analyse du sujet de dissertation pour le bac de français?

Réponse :

Suivez nos conseils de soutien scolaire en ligne et gagnez de précieux points à l’épreuve écrite de votre bac français en choisissant la dissertation.


Outre le sujet d’invention et le commentaire composé, le bac de français vous propose un sujet de dissertation. Cette épreuve, souvent délaissée par les élèves, peut pourtant vous être bien plus favorable que les deux autres une fois que les points principaux sont retenus. Elle demande des connaissances, une logique, un raisonnement, mais contrairement au sujet d’invention ou au commentaire composé, elle ne requiert pas de sensibilité littéraire particulière.

Le mot « dissertation » est issu du latin disserere qui signifie tresser, enlacer… des raisonnements qui doivent naître de l’analyse. Pour éviter le hors-sujet, crainte principale de tout élève qui s’attaque à la dissertation, l’analyse approfondie du sujet est donc primordiale puisqu’elle permet de dégager la problématique et le plan.


Les grands principes de l’analyse du sujet


Le sujet peut se présenter sous plusieurs formes : une citation, une question ouverte ou une question fermée à laquelle l’élève est souvent tenté de répondre par oui ou non. Dans les trois cas, il porte nécessairement sur le programme. Pour le comprendre, il est donc important de maîtriser les auteurs, courants littéraires, termes et notions étudiés durant l’année scolaire en français.

L’analyse d’un sujet commence par sa lecture : il ne faut pas hésiter à le lire et le relire plusieurs fois afin de bien intégrer tous les termes de celui-ci et de s’assurer de ne pas passer à côté d’une notion essentielle évoquée. Car, comme déjà évoqué ci-dessus, l’élément principal de la dissertation est de ne pas faire un hors sujet. Pour cela, il s’agit de respecter la règle suivante : « Traiter le sujet, tout le sujet, rien que le sujet ».

Traiter tout le sujet : La première chose à faire lorsque vous vous retrouvez devant votre sujet de dissertation est de repérer les termes principaux, les mots importants que contient celui-ci sans en omettre aucun. Il s’agit donc de mettre en évidence TOUS les mots-clés et, bien évidemment, de les définir.

Rien que le sujet : Il ne s’agit pas non plus de trop élargir vos idées et raisonnements ; il faut savoir se cantonner à ce que dit et évoque le sujet, pas plus, le délimiter. Il ne sert à rien de réciter tout le programme, de recourir à des arguments trop généralistes. Il faut de toute manière savoir et admettre que dans une dissertation, vous ne pourrez jamais tout dire.

Une fois que vous avez relevé les mots-clés et délimité le sujet, il convient de travailler avec soin sur chaque terme (à quel courant littéraire/époque l’ensemble de ces termes font-ils référence ? À quel style d’écriture renvoient-ils ?….) afin de mettre en évidence la portée du sujet, les problèmes et limites qu’il pose.


Aller plus loin dans tes révisions bac français !

Comment réussir un plan de dissertation ?

Comment réussir la rédaction de l'introduction de la dissertation ?


Dissertation bac français : comment procéder ?

  • Dégager les domaines de références et de définition du sujet : renvoie-t-il au roman, au théâtre, à la poésie, à un essai polémique, argumentatif… ? Fait-il référence à un auteur particulier ? Quel siècle ? Quel courant littéraire ?
  • Énonciation et point de vue du locuteur (si le sujet est une citation) : repérer le point de vue de l’auteur de la citation par rapport au sujet qu’il traite ; cela vous permet aussi de dégager le ton de la citation (ironique, argumentatif, polémique…).
  • Analyse grammaticale et syntaxique du sujet : système d’opposition, enchaînement et articulation des idées…
  • Définir les mots-clés : prendre le temps de bien définir les termes importants du sujet au brouillon. Puisque durant l’épreuve du bac, vous ne pourrez avoir recours au dictionnaire, il est nécessaire d’être le plus précis possible dans vos définitions en faisant appel quand cela est possible, à l’étymologie du terme et à ses synonymes ou antonymes.
  • Reformuler le sujet et tenter de répondre à la question suivante si c’est une citation : « En quoi éclaire-t-elle une lecture différente ? »


Corrigé d’analyse d’un sujet

Exemple de sujet : Le romancier doit-il nécessairement faire de ses personnages des êtres extraordinaires ?

dissertation bac français


  • Domaines de référence

    le sujet fait ici explicitement référence au roman (« romancier ») ; il ne faudra donc parler QUE du roman et non des autres genres littéraires. Il n’y a par contre aucune référence temporelle (ce qui est différent lorsque le sujet est une citation : l’époque et le contexte culturel de l’auteur sont alors très importants) : il s’agira donc de se référer à des romans de différentes époques, en en privilégiant aucune. Au contraire, il peut être intéressant de mettre en opposition ou en relation des exemples de romans appartenant à des époques différentes.

  • Analyse grammaticale et syntaxique

    L’utilisation du verbe devoir (« le romancier doit-il ») est très important. Déjà, il nous permet d’identifier à quel type de sujet nous avons à faire : c’est une question fermée à laquelle il est tentant de répondre par oui ou non (plan type : I. Oui ; II. Non). Or vous devez être plus nuancé que cela et chercher de suite les limites du sujet, les autres questionnements qu’il soulève, la discussion qu’il peut amener… De plus, au niveau du sens, le verbe devoir implique une obligation (renforcée par l’adverbe « nécessairement » qui le suit) qu’il est important de mettre en relief ici : dans quelle mesure, en effet, le romancier est-il soumis à une obligation, une contrainte d’écriture ? Le roman n’est-il pas, au contraire, le genre par excellence de toutes les libertés ?

  • Les mots-clés

    Le premier est bien évidemment « romancier » dont nous avons déjà parlé dans le paragraphe sur les domaines de référence. Il s’agira de compléter cette définition en analysant le rôle même du romancier (comme vu ci-dessus, a-t-il des obligations ? Si oui, quelles sont-elles ?…). Le second mot-clé est le terme « personnage » : il renvoie bien sûr à la littérature et il est important de souligner qu’il peut être réel ou fictif ainsi que de prendre le temps de définir les diverses fonctions et statuts de celui-ci. Enfin, le, ou plutôt les derniers mots-clés sont les termes « êtres extraordinaires ». Il s’agit ici de décortiquer au maximum ces mots afin de trouver les limites du sujet. Les êtres extraordinaires renvoient-ils nécessairement à des êtres fictifs ? Imaginaires ? Comment un personnage devient-il un être extraordinaire ?… Les définitions précises de tous ces termes doivent vous permettre de vous poser les questions qui vous amèneront à délimiter le sujet, puis à construire un plan et une problématique.

  • Reformulation du sujet

    Les questions que l’analyse du sujet a amené à vous poser précédemment participent largement à la reformulation du sujet. On peut à présent le résumer ainsi (mais ce n’est pas la seule reformulation possible) : le caractère extraordinaire des personnages est-il une absolue nécessité pour l’auteur?


A partir de cette analyse, il vous est à présent possible d’établir le plan et la problématique de votre dissertation. Bonne révisions et bonne chance pour votre bac français! N’oubliez pas de consulter nos nombreux articles de soutien scolaire en ligne

Cette question a été utile ?

Moyenne de 4 sur 5 pour 13 votes.
En poursuivant votre visite sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs pour réaliser des statistiques de vos visites. Lire la politique de confidentialité.