Comment réussir le sujet de bac espagnol LV1 donné en métropole en 2016?

Réponse :

A l'occasion de l’épreuve LV1 du bac espagnol 2016, notre e-prof en ligne de soutien scolaire propose des pistes de corrigé.


Ce cours d'espagnol niveau lycée (terminale) est parfait pour tes révisions bac avec l'analyse des textes et la compréhension de l'écrit à parti d'un sujet de bac espagnol corrigé..

 corrigé bac espagnol LV1 2016

 sujet de bac espagnol corrigé

sujet corrigé pour révision bac espagnol




Analyse des textes


Pour cette épreuve écrite du bac espagnol, trois textes dont le thème commun a rapport à l’évolution de la langue, à la manière de l’appréhender et de perpétuer sa pureté et sa beauté.

Pas de difficultés lexicales majeures.


DOCUMENT A : Dialogue situé au XVIIIe siècle imaginé entre deux personnages, le bibliothécaire de l’Académie Royale d’Espagne et une dame de l’époque qui l’interroge sur la fonction de cette assemblée de sages («  asamblea de sabios »). 


DOCUMENT B : Article récent paru sur internet résumant un entretien avec le directeur actuel de l’Académie Royale d’Espagne. Il y est question d’introduire de nouvelles entrées dans le dictionnaire acceptant les mots tweet, tweeter, blog, tablette… mots récents dont il appartient à l’académie de codifier et de fixer l’usage.


DOCUMENT C :  Poème de Pablo Neruda qui définit la langue comme toujours en mouvement tel le feu qui couve (« fuego escondido »), la terre qui fait naître de nouveaux rubis (« plantacion de rubies »), un grenier qui donne de nouvelles semences (« granero del idioma »). La langue est tout sauf un tombeau ou un mausolée où les mots seraient figés à jamais.
Le point commun des ces textes est qu’ils s’accordent pour dire que l’usage finit toujours par l’emporter sur le bon usage.

 

1/ Corrigé bac espagnol : compréhension de l'écrit

 

Document 1

 

  1. On dit de la RAE qu’elle est une assemblée de sages (« asemblea de sabios ») et la police de la langue espagnole (« policia del habla castellana »).
  2. Les trois objectifs de la RAE sont :
  • noter l’usage que font les locuteurs de la langue (« registrar el uso que los hablantes dan a nuestra lengua”)
  • orienter ces locuteurs sur ce qui est correct (« Llamar la atención sobre lo correcto”)
  • moderniser la langue en acceptant la primauté de l’usage (« desbrozar y modernizar el castellano”)
  1. a)

“Palabras que hoy suenan mal por extranjerizantes o vulgares pueden acabar, con el tiempo, formando parte del habla común.”

 

Document 2

 

  1. “la Real Academia (RAE) incluirá los términos “tuitear”, “tuiteo”, “tuit” y “tuitero”,
  2. Tiene la RAE que “adaptarse a los cambios”  y “las formas de comunicarse”.
  3. La RAE “tiene su propio canal en Twitter desde hace un año”
  4. « la lengua pertenece a quienes la hablan”, y que por eso no hay que asustarse ante los nuevos códigos de comunicación.”

 

Documents 1 et  3

 

  1. Les textes 1 et 3 mettent l’accent sur le côté vivant de la langue, elle est un

outil en perpétuel mouvement qui s’enrichit d’apports nouveaux fixés par l’usage populaire. Elle se renouvelle et ce faisant contribue à préserver sa beauté et son efficacité.

  1. La langue n’est qu’un outil pour apprendre à lire et à écrire. Tant qu’elle assume

cette fonction, qui est de permettre de comprendre ce qu’un autre dit ou écrit, et qui est de bien se faire comprendre, elle remplit pleinement son rôle.

 

2/ Expression écrite espagnol

      

LVA

 

  1. Faire ressortir que pour Pablo Neruda la langue n’est pas quelque chose de figé et d’immuable, un endroit où on enferme les mots comme dans un tombeau (« tumba »), mais quelque chose de pétillant comme le feu qui donne la vie.
  2. L’idée de progrès dans les textes 1 et 2 s’appuie sur le nécessaire effort d’adaptation au changement provenant de l’introduction de nouveaux modes de communication.

 

ES, S et L 

 

  1. C’est le peuple qui est propriétaire de la langue qu’il utilise. Il s’agit de montrer que la langue évolue avec l’usage que les gens en font. Préserver une langue ce n’est pas seulement veiller à sa correction sémantique et orthographique, c’est aussi intégrer les nouveautés qui s’y opèrent à travers l’usage.
  2. L’idée de progrès dans les textes 1 et 2 s’appuie sur le nécessaire effort d’adaptation au changement provenant de l’introduction de nouveaux modes de communication.

 

Cette question a été utile ?

Moyenne de 3 sur 5 pour 0 votes.