Corrigé sujet bac SVT 2017 Liban - Domaine continental et sa dynamique

Révisions baccalauréat avec ce sujet bac SVT 2017 Liban corrigé avec Philippe, notre prof en ligne de soutien scolaire.

Sujet bac 2017 : le domaine continental et sa dynamique

Correction sujet bac SVT 2017 Liban domaine continental et sa dynamique

Corrigé de ce sujet de bac

PARTIE 1

Il s’agit de rassembler les indices géologiques témoins de la seule collision inter-continentale. La réponse est donc plutôt courte d’où la présence d’un QCM qui vient compléter cette première partie.

Introduction. La collision correspond à l’affrontement de deux continents de même densité initialement séparés par un océan. Elle se traduit donc par la fermeture d’un océan et par l’empilement de fragments (= écailles) des deux continents les uns sur les autres. Deux indices majeurs témoignent de cette collision et concernent la seule croûte continentale : son épaississement et son raccourcissement.

I) L’épaississement crustal

A) Des reliefs positifs en surface

Lors de la collision, la lithosphère continentale, sous la contrainte de compression (= mouvement de convergence) va se fracturer et donner naissance à des écailles crustales qui s’empilent les unes sur les autres et donnent naissance au relief positif.

B) Des reliefs négatifs en profondeur: les racines crustales

Au niveau des Alpes par exemple, le Moho (limite entre croûte et manteau) est beaucoup plus profond que d’habitude, il peut atteindre 50 km. Cet enfoncement du Moho correspond à un épaississement de la croûte en profondeur formant la racine crustale, ce qui répond au principe de l’isostasie : une abondance de matériaux légers en altitude est compensée par une épaisseur importante des mêmes matériaux en profondeur de telle sorte que la surface de compensation supporte la même pression en tous ses points.

C) Conséquences minéralogiques

L’empilement des écailles crustales génèrent de très fortes pressions qui métamorphisent les roches profondes faisant apparaître des minéraux de haute pression (grenat par exemple) voire des roches d’anatexie c’est-à-dire issues d’une fusion partielle de certaines zones de roches continentales (granite d’anatexie par exemple).

II) Le raccourcissement crustal

Il est caractérisé par:

  • les failles inverses, témoins du mouvement de compression ;
  • les chevauchements et les nappes de charriage qui mettent souvent en contact des formations géologiques d’âge très différent ;
  • les plissements, excellents témoins du raccourcissement puisqu’ils sont faits de formations géologiques initialement sub-horizontales, aujourd’hui observables sous forme plissée, donc raccourcie.

 

Conclusion. Un schéma est le bienvenu, ce qui n’empêche pas un candidat d’illustrer le (ou les deux) paragraphe(s) précédent(s).

Schéma sur les collisions, sujet bac SVT 2017 au Liban

QCM Bac SVT

Une seule réponse est à fournir sans aucune justification

corrigé QCM bac SVT 2017

Corrigé de ce QCM

1 – b) ; 2 – b) ; 3 – d).

Qu'avez-vous pensé de cet exercice ?

Cliquez sur une étoile pour noter.

Note moyenne 0 / 5. Compte des notes 0

Pas de note pour le moment.

Informations abonnement
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram